LES AÉRODROMES

GUIDAGE DES AVIONS AU SOL



- Signe entre placeur et équipage avion

- Signe entre placeur et équipage hélicoptère

- Signe entre Pilote et agent de piste

- Différents tracteurs de repoussage

Introduction

Après avoir atterri, quand un avion arrive près de l'aérogare, un agent de piste appelé signaleur, placeur ou Marshaller (en anglais), casque sur les oreilles, le guide avec ses bras ou à l'aide de deux bâtons lumineux et le dirige vers son point de stationnement. Auparavant, il aura vérifié les matériels nécessaires au débarquement des passagers et au déchargement des bagages : escabeau roulant, groupe électrogène, cales pour immobiliser les roues de l'avion.

Signes entre placeur et équipage avion

Marshalling Airbus 320
Séquence ajoutée https://www.youtube.com/watch?v=P8kGMIjaNEo



Description du signal Illustration du sgnal Signification du signal
La main droite levée au-dessus du niveau de la tête avec le bâton vers le haut ; le bâton de la main gauche est pointé vers le bas du corps. MarchallerAA Ce signal permet à une personne placée à l'extrémité de l'aile de l'aéronef d'indiquer au pilote, à l'agent de piste ou au chauffeur du tracteur de repoussage que le mouvement de l'aéronef vers ou depuis une position de stationnement ne sera pas entravé.
Les bras levés et tendus au-dessus de la tête, les bâtons pointant vers le haut et les paumes se faisant face à l'intérieur. MarchallerAB Placez-vous devant moi
Les deux bras pointés vers le haut, puis étendre les bras vers l'extérieur sur les côtés du corps et pointer avec les bâtons en direction du prochain agent de piste ou de la zone de taxi. MarchallerAC Dirigez-vous vers le prochain agent de piste ou suivre les instructions de la tour ou du contrôle au sol.
Les bras pliés puis étendus au niveau des coudes en déplaçant les bâtons de haut en bas, de la hauteur de la poitrine à la tête. MarchallerAD Roulez droit devant
Bras droit et le bâton tendu formant un angle de 90 degrés par rapport au corps, faire le signal "en avant" avec la main gauche. La rapidité du mouvement du bras indique au pilote le taux de virage de l'avion. MarchallerAE Virez à gauche (du point de vue du pilote)
Bras gauche et le bâton tendu formant un angle de 90 degrés par rapport au corps, faire le signal "en avant" avec la main droite. La rapidité du mouvement du signal indique au pilote le taux de virage de l'avion. MarchallerAF Virage à droite (du point de vue du pilote)
Tendre complètement les bras et les baguettes à un angle de 90 degrés sur les côtés et les déplacer lentement au-dessus de la tête jusqu'à ce que les baguettes se croisent. MarchallerAG Arrêt normal
Étendre brusquement les bras et les baguettes au sommet de la tête, en croisant les baguettes.(La rapidité du mouvement est fonction de l’urgence de l’arrêt. MarchallerAH Arrêt d'urgence
La main levée juste au-dessus de la hauteur des épaules, paume ouverte. En gardant un contact visuel avec le personnel navigant, la main se ferme en un poing. Ne pas bouger avant d'avoir reçu l’accusé de réception de l’équipage de conduite " pouce levé " . MarchallerAI Serrez les freins
La main levée et fermée en poing juste au-dessus de la hauteur des épaules. En assurant un contact visuel avec l'équipage, ouvrez la main. Ne pas bouger avant d'avoir reçu l’accusé de réception de l’équipage de conduite " pouce levé " MarchallerAJ Libérez les freins
Avec les bras et les bâtons complètement étendus au-dessus de la tête, déplacer les bâtons vers l'intérieur dans un mouvement de rapide jusqu'à ce que les bâtons se touchent. S'assurer que l'équipage de conduite accuse réception. MarchallerAK Cales en place
Avec les bras et les bâtons complètement étendus au-dessus de la tête, déplacer les bâtons vers l'extérieur dans un mouvement de rapide. Ne pas retirer les cales avant d'y être autorisé par l'équipage. MarchallerAL Cales enlevées
Le bras droit au niveau de la tête, le bâton pointant vers le haut, commencez un mouvement circulaire avec la main ; en même temps, avec le bras gauche levé au-dessus du niveau de la tête, pointez vers le moteur à démarrer. MarchallerAM Démarrez le(s) moteur(s)
Le bras avec le bâton vers l'avant du corps au niveau de l'épaule ; déplacez la main et le bâton vers le haut de l'épaule gauche, puis, en tenant le bâton à l’horizontale, le déplacer vers l’épaule droite en passant sous le menton. MarchallerAN Coupez le(s) moteur(s)
Les bras étendus vers le bas dans un geste de "tapotement", en déplaçant les bâtons de haut en bas de la taille aux genoux. MarchallerAO Ralentissez
Les bras en bas et les bâtons vers le sol, agitez le bâton droite ou gauche de haut en bas pour indiquer que le(s) moteur(s) du côté gauche ou droit respectivement doit(vent) être ralenti. MarchallerAP Ralentissez le(s) moteur(s) du côté indiqué
Les bras devant le corps à la hauteur de la taille, tournez les bras vers l'avant. Pour arrêter le mouvement vers l'arrière MarchallerAQ vers l'arrière
Pointer le bras gauche avec le bâton vers le bas et amener le bras droit de la position verticale au-dessus de la tête à la position horizontale vers l'avant, en répétant le mouvement du bras droit. MarchallerAR Virage en marche arrière (pour la queue à tribord)
Pointer le bras droit avec le bâton vers le bas et ramener le bras gauche de la position verticale au-dessus de la tête à la position horizontale, en répétant le mouvement du bras gauche. MarchallerAS Virage en marche arrière (de la queue à bâbord)
Lever le bras droit au niveau de la tête avec le bâton pointant vers le haut ou montrer la main avec les "pouces levés" ; le bras gauche reste sur le côté près du genou. MarchallerAT Affirmatif / tout est clair - Ce signal est également utilisé comme un signal de communication technique/de service.
Déplacez la baguette droite dans un mouvement d'éventail de l'épaule au genou, tout en pointant la baguette gauche vers la zone de feu. MarchallerBA Feu
Étendre complètement les bras et les baguettes vers le bas à un angle de 45 degrés sur les côtés. Maintenir la position jusqu'à ce que l'avion soit libre pour effectuer la manœuvre suivante. MarchallerBB Maintenir la position
Effectuer un salut standard avec la main droite et/ou la baguette pour envoyer l'avion. Maintenir le contact visuel avec l'équipage de conduite jusqu'à ce que l'avion ait commencé à rouler. MarchallerBC Autorisation au roulage
Le bras droit au-dessus de la tête et fermer le poing ou tenir la baguette en position horizontale ; le bras gauche reste sur le côté près du genou. MarchalleBD Ne pas toucher les commandes (signal de communication technique/de ser
Les bras complètement au-dessus de la tête, ouvrez la main gauche à l'horizontale et déplacez le bout des doigts de la main droite dans la paume ouverte de la main gauche (en formant un "T"). La nuit, des baguettes lumineuses peuvent également être utilisées pour former le "T" au-dessus de la tête. MarchallerBE Connection de l'alimentation électrique au sol (signal de communication technique/de service)
Les bras complètement au-dessus de la tête, le bout des doigts de la main droite touchant la paume horizontale ouverte de la main gauche (formant un "T") ; puis éloigner la main droite de la gauche. Ne débranchez pas l'alimentation électrique avant d'y être autorisé par l'équipage de conduite. La nuit, des baguettes lumineuses peuvent également être utilisées pour former le "T" au-dessus de la tête. MarchallerBF Déconnexion (signal de communication technique/de service)
Le bras gauche tendu au dessus de la tête et la main droite serrant l'avant bras gauche. MarchallerBJ Barre de tractage connectée à l'avion.
Le bras droit tendu à 90 degrés de l'épaule et le bâton pointé vers le sol ou la main avec le "pouce vers le bas" ; la main gauche reste sur le côté près du genou. MarchallerBG Établir la communication par interphone (signal de communication technique/de service).
Les deux brasà 90 degrés, par rapport au corps et les mains deux mains placées de manière à couvrir les deux oreilles. MarchallerBH Établir la communication par interphone,(signal de communication technique/de service).
Avec le bras droit sur le côté et le bras gauche levé au-dessus de la tête à un angle de 45 degrés, déplacez le bras droit dans un mouvement de balayage vers le haut de l'épaule gauche. MarchallerBI Ouverture/fermeture de l'escalier (signal de communication technique/de service) - Ce signal est destiné principalement aux avions équipés d'un escalier intégré à l'avant.


Image Haut de page



Signes entre placeur et équipage hélicoptère


Placeur Helico

Description du signal Illustration du sgnal Signification du signal
Déployez complètement les bras à l'horizontale avec les bâtons à un angle de 90 degrés sur les côtés. MarchallerAU Restez en vol stationnaire
Bras droit tendu fixe horizontalement. Déplacez l'autre bras dans un mouvement de balayage de la gauche vers la droite. MarchallerAX Déplacement horizontal vers la gauche (du point de vue du pilote)
Bras gauche tendu fixe horizontalement. Déplacez l'autre bras ans un mouvement de balayage de la droite vers la gauche. MarchallerAY Déplacement horizontal vers la droite (du point de vue du pilote)
Les deux bras complétement tendus et les bâtons à un angle de 90 degrés vers les côtés, déplacez dans un mouvement synchrone les bras vers le haut. La vitesse du mouvement indique la vitesse d'ascension. MarchallerAV Montez
Les deux bras complétement tendus et les bâtons à un angle de 90 degrés vers les côtés, déplacez dans un mouvement synchrone les bras vers le bas. La vitesse du mouvement indique le taux de descente. MarchallerAW Descendez
Les bras croisés fixes avec les bâtons vers le bas et devant le corps. MarchallerAZ Atterrissez
Déplacez la baguette droite dans un mouvement d'éventail de l'épaule au genou, tout en pointant la baguette gauche vers la zone de feu. MarchallerBA Feu
Effectuer un salut standard avec la main droite et/ou la baguette pour autoriser le départ. Maintenir le contact visuel avec l'équipage de conduite jusqu'à ce que l'hélicoptère ait commencé à voler. MarchallerBC Au revoir


Signes entre pilote et agent de piste

Les signes ci-dessous sont employés par le pilote, dans son poste de pilotage, avec ses mains bien en vue de l'agent de piste.

 Pilote Placeur

Description du signal Illustration du sgnal Signification du signal
Les mains devant le visage, paumes vers l'avant, déplacer les mains vers l'extérieur. Piote AA Enlevez les cales
Levez le bras avec la main fermée, horizontalement, devant le visage, puis allonger les doigts. Piote AB Freins déserrés
Levez le bras avec la main fermée, horizontalement, devant le visage, puis fermer la main. Piote AB Freins serrés
Les bras étendus, les paumes vers l'avant, déplacer les mains vers l'intérieur et les croiser devant le visage. Piote AB Mettez les cales
Lever le nombre de doigts d'une main qui correspond au numéro de moteur à démarrer. Exemple : 2 doigts démarrage du numéro deux Piote AB Prêt à démarrer le ou les moteurs


Image Haut de page



Les différents tracteurs

Si l'avion est au contact avec l'aérogare un pushback (repoussage en français) sera effectué pour l'éloigner de son stand et le placer sur le taxiway (voie de circulation) afin qu'il puisse circuler de façon autonome. Cette manœuvre effectuée par un tracteur appelé Pusch (en anglais) est dirigée par le placeur.
Il existe actuellement plusieurs types de tracteurs de repoussage, le plus ancien est le tracteur muni d'une barre de tractage. Celle-ci se fixe d'un côté sur le tracteur et de l'autre côté sur l'essieu des roues avant de l'avion. Pendant la phase de repoussage, l'équipage déconnecte l'orientation de la roue de nez nose-wheel steering (en anglais), pour permettre au tracteur de faire tourner l'avion.
Tous les parkings des aéroports ne nécessitent pas forcément un pushback. Certaines aires de stationnement sont organisées de sorte à ce que les avions puissent rouler directement vers un taxiway.
Ci-dessous un pushback classique, le placeur relié au poste de pilotage par radio marche à côté du push et surveille la manœuvre.

PlaceurDepart

Les roues sur la barre permettent après le désaccouplement avec le train avant de revenir au parking en gardant la barre accrochée au tracteur.

Tracteur Barre

Lorsque les distances entre les hangars de maintenance et les parkings des aérogares ont augmenté, un nouveau type de tracteur sans barre a fait son apparition. Le tracteur à grande vitesse avec la roue avant de l'avion montée sur la plate-forme du tracteur. Celui-ci peut être également utilisé pour le pushback (repoussage).

Tracteur Porteur

La photo ci-dessous montre la position de la roue avant de l'avion sur le tracteur.

Tracteur Porteur

Dans les années 2018/2019 avec l'évolution dans le développement des batteries, les premiers tracteurs télécommandés font leur apparition. Actuellement, deux types de tracteurs télécommandés existent.
Le tracteur est branché sur la roue avant, qui est alors déconnectée par les pilotes. Le placeur en contact avec l'équipage guide par télécommande le push et surveille la manœuvre.

Tracteur Porteur

Le tracteur est branché sur une roue du train principal. Dans ce cas, c'est l'équipage qui contrôle la direction du repoussage par l'intermédiaire de la roue avant (nose-wheel steering) sur ordre du placeur. Celui commande le push et surveille la manœuvre.

Tracteur Porteur

Image Fin