CELLULE   DES   AÉRONEFS

LES AVIONS DE CHASSE


DASSAULT MIRAGE III

Le Mirage III est un avion multirôle monoréacteur conçu par le constructeur aéronautique français Dassault Aviation. C'est le premier avion de combat de conception européenne capable de dépasser une vitesse de Mach 2 en vol horizontal. Alors que les premiers Mirage ont été mis en service en 1961, de nombreux exemplaires étaient encore en service de par le monde au début du XXIe siècle, soit 40 ans plus tard. Ils ont généralement été largement modernisés. Retiré en France en 1994, il est encore en service en 2020 dans les Forces aériennes pakistanaises, et pour de nombreuses années encore.

 Mirage Trois

Le Mirage IIIC est propulsé par un réacteur SNECMA - ATAR 9B de 6T de poussée avec post-combustion, alors que le Mirage IIIE est propulsé par un réacteur SNECMA - ATAR 9C8.

 Ecorche MirageTrois

DASSAULT MIRAGE FI

Le Dassault Mirage F1 est un avion militaire conçu et construit en France par Dassault. Il se distingue des autres avions de la famille des Mirage par l'utilisation d'une aile en flèche, au lieu d'une aile delta. Décliné en version de reconnaissance et version d'attaque, il a été construit à plus de 700 exemplaires, utilisés par onze pays différents. Les Mirage F1 français ont été mis en service en 1973 et ont réalisé leur dernier vol à l'occasion du défilé militaire du 14 juillet 2014, néanmoins à cette date, l'avion reste encore en service dans d'autres pays.

Mirage F1

Le Mirage F1 est propulsé par un réacteur SNECMA ATAR 9K-50 de 7,2 T de poussée avec post-combustion.

Ecorche MirageF1

DASSAULT MIRAGE 2000

Le Mirage 2000 est un avion de chasse monomoteur conçu par la société française Dassault Aviation, à la fin des années 1970. Bien que la formule à aile delta fasse penser au Mirage III des années 1960 et que le Mirage 2000 soit de taille comparable, il s'agit en fait d'un avion entièrement nouveau, avec une surface alaire plus importante, naturellement instable pour améliorer sa manœuvrabilité et équipé de commandes de vol électriques. Mis en service en 1984, le Mirage 2000 est principalement utilisé par l'Armée de l'air française qui en a reçu 315 exemplaires.

Mirage2000-5F

Le Mirage 2000 n'a aucun dispositif hypersustentateur au bord de fuite (volets); par contre, il a des becs de bord d'attaque mobiles (slats). En effet c'est sur ce bord de fuite que l'on trouve les gouvernes de profondeur et de roulis (élevon).
Note : le mot, élevon est la contraction des mots, elevator (gouverne de profondeur pour les anglo-saxon), et aileron.

Ecorche Mirage2000

Chaque aile est fixée au fuselage par deux axes (ferrures ) secondaires à l'avant et à l'arrière de l'aile, puis par quatre axes principaux au centre.

Aile Mirage2000

DASSAULT RAFALE

Le Rafale de Dassault Aviation est un avion de combat multirôle, développé pour la Marine nationale et l'Armée de l'air françaises, est entré en service en 2002 dans la Marine. L'avion est doté d'une aile delta et de deux canards couplés aérodynamiquement à l'aile. Les deux petits plans canards avant installés de chaque côté du cockpit. Un système de commandes de vol électriques (CDVE) totalement numérique contrôle la stabilité longitudinale et confère au Rafale ses qualités de vol exceptionnelles. Il est équipé de deux moteurs SNECMA M88-2 à double flux et postcombustion.

Rafale grece

Les matériaux composites sont très largement utilisés et recouvrent 70 % de la surface mouillée de l’avion. Ils permettent d’améliorer de 40 % le rapport masse maximale au décollage/masse à vide par rapport aux cellules traditionnelles construites en aluminium et en titane. Comme le Mirage 2000, le Rafale a des ailes delta. Mais sur le dessin ci-dessous, on constate que la conception est différente.

Ecorche Rafale

Comme le Mirage 2000, le Rafale a des ailes delta. Mais sur le dessin ci-dessous, on constate que la conception est différente.
Chaque aile est fixée au fuselage par deux ferrures centrales de 4 boulons, plus une fixation secondaire à l'avant et à l'arrière.

Aile Rafale
Dessin Chasseur

Image Suite