LE PLANEUR

LE FLARM

Introduction

Le FLARM est un dispositif électronique destiné à alerter les pilotes d'un risque de collision avec un autre aérodyne. Il ne donne aucune proposition de trajectoire d’évitement. L’appareil ne donne des alarmes que par rapport à d’autres aéronefs qui sont équipés d’un FLARM ou d’un appareil compatible. Pour les obstacles (câble, antenne, montagne, etc...) il ne peut avertir que pour ceux qui sont définis dans la base de données chargée.
Le FLARM a été développé par Urs Rothacher et Andrea Schlapbach en 2003, rejoints par Urban Mäder en 2004. Les premières ventes ont été réalisées début 2004. Ces trois pilotes avaient de nombreuses années d'expérience dans le domaine de l'ingénierie électrique et de l'entreprenariat.
Le FLARM, équipe depuis 2013 tous les planeurs des clubs affiliés à la Fédération française de vol à voile FFVV. Il existe plusieurs systémes et plusieurs marques qui exploitent les technologies Fram, le choix s'est porté sur le LX flarm Red Box et l'interface LX 5000 de LX Navigation.
Un appareil Flarm se compose des parties principales suivantes :
- un récepteur GPS, plus antenne GPS
- une unité microcontrôleur
- un émetteur-récepteur radio
- altimètre
- un indicateur d'alarme
Le récepteur GPS définit la position du planeur, le microcontrôleur est responsable des calculs de prévision de collision et l'émetteur-récepteur envoie et reçoit les données.
LX Flarm Red Rox existe en quatre variantes. La configuration de base peut être étendue aux options suivantes :
- avec option carte SD, enregistreur de vol non approuvé et possibilité de mise à niveau FW par carte SD ;
- avec carte SD, enregistreur de vol homologué et possibilité de mise à niveau FW par carte SD ;
- avec carte SD, enregistreur de vol homologué, possibilité de mise à niveau FW par carte SD et capteur ENL

Farm Configuration

Le lecteur de carte SD est ajouté au système en tant que dispositif câblé fixe. L'appareil dispose également d'un emplacement pour carte SD interne qui peut également être utilisé pour le transfert de données SD. Il est également possible de couper le câble original du lecteur de carte SD et d'utiliser une variante interne.

Principe de fonctionnement

Le FLARM récupère les informations de positions et de déplacements depuis un GPS 16 canaux intégré ; l’antenne est placée à l’extérieur de l’appareil. Un capteur de pression barométrique améliore la mesure d’altitude et de position. La trajectoire de vol est prédite par calcul et émise par signal radio non directionnel, à faible puissance et faible portée, sous forme de trames digitales toutes les secondes. Simultanément, ces trames seront captées par d’autres FLARMs à portée et comparées à leur trajectoire de vol estimée. La portée radio dépend de la position de l'antenne elle est inférieure à 5km, ce qui est suffisant pour un cycle d’identification de danger (alarme, reconnaissance visuelle, temps de réaction etc...) lors du déplacement rapide d’un planeur. Dans le même cycle, la trajectoire prédite sera comparée aux divers obstacles fixes (câbles, antennes, téléphériques, etc ...) répertoriés dans la base de données. Dans le cas d’un rapprochement dangereux détecté, le FLARM prévient l’utilisateur, selon ses calculs, du danger le plus proche (temps avant impact). Les alarmes seront transmises à l’aide d’une alarme acoustique (buzzer) et également par plusieurs diodes lumineuses (LED) – dans les axes horizontaux et verticaux. L’intensité du danger sera signalée par le volume et la cadence de l’alarme sonore ainsi que par la cadence de clignotement des diodes lumineuses. De cette manière, l’utilisateur aura une indication de la provenance du danger le plus proche (dans le plan horizontal et vertical). Dans le cadre des spirales en thermiques, l’algorithme de calcul est différent de celui utilisé pour les lignes droites.
L’alarme subsiste tant qu’il y a lieu, selon les calculs de l’appareil. Les alarmes sont très sélectives, comprenez par là qu’elles seront lancées uniquement si le calcul détecte un risque significatif de collision dans un futur proche.

Mise en fonctionnement

Un interrupteur permet la mise en fonctionnement du Flarm. Avec son antenne GPS connectée aux satellites, il faut environ 3 à 5 minutes pour être opérationnel.
Le Flarm display se compose d'un boîtier plat de 50x20 mm avec un bouton poussoir et 16 LED. Un connecteur de type téléphone 6P relie l'afficheur externe à l'unité Flarm. Chaque position de LED est équipée de deux LED, une rouge et une verte.

Flarm Affichage
- Aucune Lumière : pas d'alimentation
- Power rouge clignotant: pas de données du Flarm ;
- Power vert : données reçues du Flarm ;
- GPS rouge : Pas de GPS ou GPS de mauvaise qualité ;
- GPS vert : GPS 3D en fonctionnement ;
- TX vert clignotant: émission correcte ;
- RX vert : 1 planeur minimum dans la zone de détection.
 Flarm Leds Etat

Mode d'utilisation

L’appareil pourra être utilisé dans 2 modes distincts, nommés le mode alarme Warning et le mode planeur proche Nearest. Le changement entre les modes s’effectue en appuyant sur la touche de fonction Mode pendant plus 2 secondes. Le bouton mode permet également de changer le volume sonore. L'utilisateur a également la possibilité de supprimer la signalisation optique et l’alarme sonore pendant 5 minutes par un double-clic.

Flarm Mode

Les situations dangereuses seront indiquées de manière identique dans les 2 modes.

Mode alarme

Le mode alarme Warning n'affichera que les planeurs qui risque de causer une collision, les autres planeurs ne seront pas détectés.
Le mode alarme activera une diode rouge clignotante avec un avertissement sonore si un autre planeur équipé de Flarm se rapproche et qu'un risque de collision est prévisible. Un risque de collision plus élevé augmentera la fréquence de clignotement et la fréquence audio. Les alarmes dépendent du temps avant une possible collision, et non pas de la distance séparant les aéronefs.
Les avertissements sont classés en trois niveaux :
- Premier niveau environ 18 secondes avant la collision prévue ;
- Deuxième niveau environ 13 secondes avant la collision prévue ;
- Troisième niveau environ 8 secondes avant la collision prévue.

Voyant circulaire vert plus voyant Above ou belox vert : signalisations de planeurs proches
Exemple ci-contre : planeur plus haut à 10 heures.
 Flarm Leds vert
Voyant circulaire rouge plus voyant Above ou belox rouge : risque de collision
Exemple ci-contre : Danger planeur plus bas à 8 heures.
 Flarm Leds rouge
Les 4 voyants du haut vert et rouge clignotants : DANGER
Exemple ci-contre : obstacle droit devant (antenne, montagne etc...)
 Flarm Leds rouge

Mode aérodyne proche

Ce mode Nearest signalera les aéronefs se trouvant à l'intérieur de la portée radio même s’ils ne présentent aucune menace directe. Mais le système ne pouvant prendre en compte qu'un seul planeur, c’est le planeur le plus proche qui sera affiché (toujours en vert). Ces informations de trafic simples sont limitées à un rayon de 2km horizontal et à une séparation verticale de 500m. Un voyant vert s'allumera en permanence (pas de clignotement) et il n'y aura pas d'audio. L'appareil passe automatiquement en mode alarme si les critères d'une alarme sont remplis, puis repassera de lui-même en mode Nearest après la disparition du risque de collision.

Note: European Union Aviation Safety Agency EASA a publié le 3 mai 2019 un « Certification Memorandum » qui autorise l’installation de systèmes FLARM dans les hélicoptères en Europe. Cette certification permet désormais de mettre en place un système FLARM de manière plus efficace et fixe.


Attention : Cette page ne donne qu'une information générale sur Flarm et ne peut être utilisée comme manuel. L'auteur de ce site se dégage de toutes responsabilités en cas d'erreurs ou de mauvaises interprétations.
Important : Utiliser le Manuel officiel pour le Flarm installé sur le planeur avant de voler.

Image Suite