PHÉNOMÈNES DANGERUX

TURBULENCES EN CIEL CLAIR



Définition

On donne le nom de TAC (turbulence en atmosphérique claire) ou CAT (Clear air turbulence en anglais ) pour qualifier toutes sortes de turbulence en moyenne et haute troposphère ainsi qu'en basse stratosphère, se produisant en dehors des nuages convectifs ni à proximité de ceux-ci. Mais la CAT inclut la turbulence rencontrée dans les cirrus, à l'intérieur ou à proximité des nuages lenticulaires. Par la suite le terme CAT sera utilisé sur cette page car il est utilisé sur les cartes TEMSI.
La région atmosphérique la plus sensible à la CAT est la haute troposphère à des altitudes d'environ 7 000-12 000 mètres (23 000-39 000 ft) à mesure qu'elle rencontre la tropopause.
La CAT est plus fréquemment rencontrée dans les régions des courants-jets.
La carte TEMSI du 27/07/93 montre un courant-jet de 130 Kt au niveau de vol 340 avec la zone (en bleu) de turbulence modérée entre les niveau 240 et 390.

Turbulence CAT Temsi

À basse altitude, il peut également se produire près des chaînes de montagnes.Turbulences orographiques
Les nuages lenticulaires peuvent également indiquer une forte probabilité de CAT.

Turbulence et Courant-jet

Les aéronefs volant à proximité d'un jet stream peuvent rencontrer des turbulences en ciel (CAT) causées par le cisaillement du vent. La CAT du côté de l'air froid du noyau (côté polaire du côté gauche regardant vers le vent) est plus fort que du côté de l'air chaud. La turbulence est plus grande là où la plus grande vitesse du vent est trouvée sur le côté polaire où il y a une forte courbure de cisaillement dans l'écoulement et une advection d'air froid.
Tous les courants-jets ne sont pas turbulents

Turbulence Jet stream

Pour minimiser les dangers de la TAC , un appareil de mesure à base de laser est testé sur les vols à travers l'Europe. Cet instrument appelé LIDAR (Light Detection and Ranging), développé par des chercheurs de l'Institut de Physique de l'Atmosphère du DLR, émet un rayonnement ultraviolet à ondes courtes dans la direction du vol. En mesurant le signal réfléchi à partir des molécules d'oxygène et d'azote, le dispositif peut détecter les fluctuations de la densité de l'air et fournir un avertissement de CAT à l'avance.

Image Suite