CELLULE   DU   Jodel   112

LE FUSELAGE




Structure du fuselage

L'ossature du fuselage du D112 est conçue à partir de lisses (longerons) et de cadres (montants) en épicéa sur lesquels sont collées des feuilles de contreplaqué. Le dessus du fuselage est formé de cintres revêtu de contre-plaqué mince cintré. L'ensemble est ensuite entoilé et enduit.
A l'avant la cloison pare-feu est renforcée aux quatre coins pour servir de support au bâti-moteur.
La structure de la verrière est fabriquée de tubes d'acier sur lesquels des panneaux de plexiglas mince sont vissés. Elle est composée de deux éléments qui s'ouvrent vers le haut.

Fuselage Ecorche

Capot Moteur

Sur les premiers avions les capots étaient en tôles minces. Par la suite ils furent remplacés par des capots moulés en fibre et résine. Le capot est composé de deux parties. La partie inférieure est maintenue sur l'avant du fuselage par des vis, tandis que la partie supérieure est fixée sur la partie inférieure au moyen de verrous dzus.

 Fuselage Capot moteur

Réservoir

Le réservoir de 60 litres est monté derrière la planche de bord au-dessus des jambes des pilotes. Il est réalisé en tôles minces soudées.
Ci-dessous pose du réservoir d'essence

Reservoir Essence

Ponçage

Le collage terminé, le fuselage est mastiqué et poncé afin de supprimer des défauts surfaciques éventuels.

Fuselage poncé

Entoilage

L'entoilage ou marouflage est ensuite effectué. Voir Les ailes - Entoilage. Puis plusieurs couches de vernis sont appliquées avant la peinture.

Fuselage maroufflé

Ci-dessous en rouge le bouchon de remplissage du réservoir d'essence. Celui-ci est percé en son centre pour laisser coulisser une tige d'acier munie d'un flotteur en liège. Ce système rudimentaire mais efficace permet d'évaluer le niveau du carburant dans le réservoir.

Fuselage bati moteur

Tableau de bord

Intérieur de la cabine avec le tableau de bord. On remarque que les instruments principaux (anémomètre, variomètre et altimètre ne sont pas encore en place.

Tableau de Bord

Image Suite