HISTOIRE DE L'AVIATION

VOLER : LE RÊVE DE L'HOMME !



Du rêve jusqu'aux premières tentatives

L'idée de naviguer ou de s'élever dans les airs est aussi ancienne que l'humanité. S'élever dans les airs, ce fut de tous temps le désir des hommes : faire comme les dieux de l'antiquité et de la mythologie auxquels on attribuait souvent des déplacements aériens. Certains, tels Mercure, étaient représentés avec des ailes.
La légende la plus connue est celle de Dédale et d'Icare enfermés en Crète, dans le labyrinthe.


Pour s'enfuir, Dédale a l'idée de fabriquer des ailes semblables à celles des oiseaux, confectionnées avec de la cire et des plumes. Dédale met en garde son fils, lui interdisant de s'approcher trop près du soleil. Mais Icare, grisé par le vol, oublie l'interdit et prenant trop d'altitude : la cire fond progressivement ! Ses ailes finirent par le trahir et il meurt précipité dans la mer...

- Le mythe d'Icare s'échappant du labyrinthe. ⇒

Legende Dedale Icare
Plus proche de nous, dans la religion chrétienne, les anges, les archanges et les séraphins sont toujours représentés avec des ailes. Il en est de même dans d'autres religions où les livres saints sont de véritables volières. À notre époque, on s'intéresse moins aux ailes. Les seuls attributs que l'on emprunte encore au monde animal, ce sont les cornes et encore, plutôt pour les attribuer aux autres que pour s'en parer soi-même. En 350 av. J.C., Aristote étudie le vol des oiseaux pour le comprendre, mais aussi à la recherche d'une application pratique. À l'époque de la Grèce antique, on cherchait déjà à pénétrer les mystères du vol. Des condamnés à mort étaient attelés à des oies et précipités du haut de falaises. On devine le résultat.

- L'Archange Saint Michel terrassant le Dragon ⇒

Legende Ange

Les cerfs-volants

Cerf Volant Chine
Nous ne savons pas exactement où et quand a commencé l'histoire des cerfs-volants. Ils étaient probablement connus en Chine plusieurs siècles avant notre ère. On peut classer en deux grandes catégories les cerfs-volants chinois et ceux du Japon, de Corée et de l'Asie Sud-Est. Quelle que soient leur origine les cerfs-volants furent utilisés à des fins religieuses, récréatives et militaires.
Il se pourrait que les Chinois les utilisaient à des fins militaires (Signaux de communication, évaluation de distances, etc…) 200 ans av. J.-C. les premiers vols humains, ont dû avoir lieu avant même le premier millénaire. Dans ses récits, Marco Polo rapporte comment les Chinois étaient capables de faire des cerfs-volants assez grands pour emporter un homme.
Il est possible que les premiers cerfs-volants européens soient en grande partie des créations originales. Leurs descriptions apparaissent dans un livre au XIVème siècle. Ces cerfs-volants en forme de flamme représentent le plus souvent une sorte d'étendard guerrier. Ces cerfs-volants étendards sont restés en usage jusqu'à la fin du XVIème siècle, avant d'être supplantés par des cerfs-volants orientaux plus petits et supérieurs du point de vue aérodynamique.

- Le Bellifortis de Kyeser ⇒

Cerf Volant Europe

Les premierès idées

Vers 1500, Léonard de Vinci effectue les premières études connues sur le vol des oiseaux et il recherche une imitation mécanique. Il conçoit et il dessine des machines volantes, proches de l'avion, de l'hélicoptère et du parachute. Mais il comptait sur l'énergie musculaire pour faire tourner le rotor, ce qui n'aurait jamais suffi. Il semble qu'il n'ait fait aucune tentative pour les réaliser.
Il dessine l'hélice.

De Vinci helicoptere

Source: http://commons.wikimedia.org/wiki

Leonard de Vinci

Leonard de Vinci


Au XVIIème siècle, le philosophe Descartes ne croit pas trop que l'homme puisse voler par ses propres moyens. Il pense que l'homme n'est pas assez fort et ne dispose pas de moyens assez puissants pour s'élever dans les airs : "II faudrait des ressorts trop subtils et tout ensemble trop forts pour être fabriqués par des hommes". Malgré tout de nombreux téméraires vont tenter leur chance…
Les chercheurs du XVIIIème siècle s'orientent dans deux directions qui vont progressivement se combattre….
- Les partisans des plus légers que l'air qui sentent bien que leur rêve de s'élever dans les airs est réalisable…
- Les partisans des plus lourds que l'air qui veulent voler comme les oiseaux… mais qui ne trouveront pas de sitôt le moteur qu'il leur faudrait pour mener à bien leurs projets.
En 1782, Lalande et quelques savants de l'époque démontrent, avec beaucoup d'autorité et de fatuité, preuves à l'appui, qu'il est impossible qu'un homme puisse s'élever dans les airs et s'y maintenir.
Mais l'année suivante, le 19 septembre 1783, les frères Montgolfier feront la démonstration du contraire.


Image Haut de page