INSTRUMENTS MOTEURS




Introduction

La capacité de capturer et de transmettre toutes les informations nécessaire aux pilotes d'une façon précise et facilement compréhensible, a été un défi tout au long de l'histoire de l'aviation. Comme la gamme d'informations désirées a grandi, de même que la taille et la complexité des avions modernes, étendant ainsi encore plus loin le besoin d'informer l'équipage sans surcharge sensorielle ou surencombrement du poste de pilotage.
En conséquence, l'ancien tableau de bord avec une multitude d'instruments a évolué dans un système sophistiqué d'interface numérique commandée par ordinateur avec écrans et messageries prioritaires.

À gauche tableau de bord du Boeing 707. À droite tableau de bord de l'Airbus 320.

TdBBoeingAirbus

Les instruments moteurs peuvent être divisés en deux catégories :
- les instruments de conduite moteur (EPR, Tachymètre, etc...)
- les instruments de contrôle moteur (pression et température d'huile, carburant etc...)

Moteur à pistons

Les différents paramètres mesurés sont :
- la pression d'huile ;
- la température d'huile ;
- la température des culasses ;
- la pression d'admission ;
- la quantité de carburant ;
- la pression du carburant ;
- la vitesse du moteur (tachymètre) exprimée en tours/minute ;
- la température du carburateur ;
- et sur certains avions la température des gaz d'échappement (EGT).

Turbimachines

Les différents paramètres mesurés sont :
- la pression d'huile ;
- la température sortie de turbine ou température tuyère (EGT) ;
- la température entrée de turbine (TIT) ou température gaz turbine (TGT) ou entre étage (ITT) ;
- le rapport manométrique du réacteur (EPR). Rapport = P7/P2
- la quantité de carburant ;
- la pression du carburant ;
- le débit de carburant ;
- la vitesse des compresseurs N1 et N2 (attelage) ;
- la mesure du couple sur les turbopropulseurs.


Image Suite