CELLULE   DU   CESSNA   172

LES ATTERRISSEURS




Le train d'atterrissage du Cessna 172 est un train tricycle.
Au sol la roue avant est dirigée par l'intermédiaire du palonnier, après décollage celle-ci revient automatiquement dans l'axe de l'avion.

Jambe droite du train principal

Jambe droite du train Cessna

Jambe gauche du train principal

Jambe Gauche Ecorche Cessna

Principe d'orientation de la roue avant au sol

Le déplacement des pédales du palonnier, permet par l'intermédiaire de deux tubes d'orientation de changer la direction de la roue avant lorsque l'avion est au sol.
Au sol, en appuyant sur l’une des pédales de direction on compresse d’abord le ressort se trouvant à l'intérieur du tube d'orientation qui, à son tour, tire sur l’embout de la biellette de direction de l’amortisseur pour faire tourner la roue avant.
Au décollage lorsque le train avant quitte la piste, la détente de l’amortisseur fait en sorte que la branche supérieure du compas entre en contact avec la partie supérieure de l’amortisseur. Le point de contact plat est conçu de façon que, lorsque l’amortisseur se détend, la roue avant reste centrée pendant le vol.

Train roue avant Cessna

Au sol, lors des phases de décollage ou d'atterrissage la roue avant est soumise à des oscillations latérales. Ces oscillations sont dues d'une part à une oscillation cinématique (dissymétrie du ou des pneus) et d'autre part à une vibration de flexion de la jambe de train.
Le système anti-shimmy permet de diminuer l'amplitude de ces oscillations, voire de les supprimer.

Image Suite






>