HISTOIRE DE L'AVIATION

L'AVIATION ENTRE LES DEUX GUERRES 1ère PARTIE



Introduction

Les progrès techniques ont évolués pendant la guerre:
- meilleure forme de l'aile qui permet d'augmenter la vitesse
- généralisation des avions monoplan
- découverte des alliage comme le Duralumin qui offre une grande résistance pour un faible poids.
- meilleure rigidité de l'ensemble qui permet de supprimer les haubans.
- fabrication des moteurs plus légers, plus puissants et plus fiables. En France, deux types de moteurs se sont partagé le marché : les moteurs à refroidissement par air (Gnome) et les moteurs refroidis par eau (Renault et Hispano-Suiza).
- Le français Rateau a mis au point le turbocompresseur, qui ne sera utilisé que bien plus tard. .
- Le perfectionnement de l'instrumentation de bord et en particulier le variomètre et l'anémomètre.

TEMPS DES CONQUÊTES ET DES EXPLOITS

1919 Conquête de l'atlantique... 8 ans avant Lindbergh !!!

En 1913 Lord Northcliffe crée le prix du Daily Mail de Londres. Il décide d’offrir la somme de 10 000 £ au premier aviateur qui franchirait l’Atlantique dans un avion, en partant des Etats Unis ou du Canada, et en arrivant en Grande Bretagne ou en Irlande à condition que le vol soit effectué en moins de 72 heures consécutives. Du 8 au 31 mai 1919, le lieutenant-commandant Read et son copilote Walter Hinton effectue la première traversée aérienne de l'Atlantique à bord d'un hydravion Curtiss NC-4. Parti de Long Island, il rejoint Plymouth après un périple de 23 jours et des escales à Cape Cod, Terre-Neuve, aux Açores et à Lisbonne. Cette première traversée est purement militaire et elle ne correspond pas aux critères du prix Northcliffe. EdgCurtissNC4
Vickers Vimy Du 15 au 16 juin 1919, les aviateurs britanniques John William Alcock (pilote) et Arthur Whitten Brown (navigateur) réalisent la traversée sans escale de l'Atlantique-Nord. Les deux Britanniques, décollent de Terre Neuve en direction de l’Irlande. Ils franchissent une distance de 3.032 km et le vol a duré 16 heures et 12 minutes. L'appareil, un bombardier bimoteur Vickers Vimy IV , sera très endommagé à l'atterrissage.
Ils peuvent toucher le prix Northcliffe (réactualisé à 13000£).

1921 La Cordillère des Andes

Adrienne Bolland obtint son brevet de pilotage le 29 janvier 1920 après une formation à l'École de pilotage Caudron, devenant ainsi la 13e femme titulaire d'un brevet de pilote et elle réussit également la performance d'être la première femme pilote d'essai engagée par René Caudron. Le 25 août 1920, elle fut la première femme à traverser la Manche en avion depuis la France. Le 1er avril 1921 après 4 h 15 d'un vol épique, puisqu'elle se perdit, vola entre les flancs à pic de la montagne, elle franchit la Cordillère des Andes (6000m) avec un Caudron G3. Adrienne Bolland

1922 Première traversée de l'Atlantique Sud.

Fairey IIID Des Portugais, Sacadura Cabrai (pilote) et Gago Coutinho (navigateur), réalisent la première traversée aérienne de l'Atlantique-Sud. Avec l’appareil Fairey III-D, ils ont fait la traversée en 62 heures et 26 minutes sur une distance de 8383 km. Partis le 30 Mars, ils sont arrivés à destination le 17 Juin. Partant de Lisbonne, ils ont fait des escales à Las Palmas, Gando, São Vicente, São Tiago, Penedos de São Pedro et São Paulo, Fernando Noronha, Recife, Baía, Porto Seguro, Vitória, avant de se poser finalement à Rio de Janeiro, en présence d’une foule enthousiaste.

1923 Ravitaillement en vol

A San Diego, en Californie, le 27 juin 1923, les lieutenants Lowell H. Smith et Paul Richer établissent un record mondial d'endurance : 37 heures 15 minutes 44 secondes. Une performance réalisée grace à une première mondiale : le ravitaillement en vol. L’exercice consistait à lancer un tuyau que le pilote de l’avion à ravitailler introduisait lui même dans l’ouverture de ravitaillement normale de son avion. Il s’agissait donc d’une manœuvre relativement dangereuse. La tentative a été scrupuleusement préparée. Un parcours de 50 Km avait été pré-établi de San-Diego à Rockwell Field. L'appareil un De Havilland DH.4-B3 est un bombardier léger modifié Quinze ravitaillements sont programmés. Le "ravitailleur" est un De Havilland, des DH.4B1 qui est simplement équipé d’un tuyau d’une quinzaine de mètres équipé d’un robinet à chaque extrémité. Ravitaillement

1923 Record d'altitude

Sadi Lecointe Le 30 octobre 1923 un Français, Sadi Lecointe, sur un Nieuport-Delage, bat le record d'altitude (11.145 m). Il fut aussi détenteur de huit records du monde de vitesse (de 275 à 375 km/h) et de dix-huit titres de champion du monde. Les performances des avions (vitesse, altitude, autonomie…) s'améliorent de jour en jour. Dans ces années un record est à peine établi qu'il est battu quelques jours ou mois suivant.

1923 Traversée des Etats-Unis

Kelly et Macready effectuent la première traversée transcontinentale des États-Unis sans escale (de New-York à San Diego en Californie soit environ 4.000 km) en 26 h 50 min sur un Fokker T-2 baptisé « Non Stop Coast to Coast ». Ils obtiennent le trophée Mackay pour cet exploit. Photo Lt. Macready (à droite) et ingénieur McCook Champ E. Dormoy (à gauche) devan leur avion. Fokker T-2

1924 Tour du monde

Douglas Cruiser Fin mars 1924, quatre avions Douglas World cruiser DWC de l'U.S. Air Service quittèrent Santa Monica, Californie pour Seattle, point de départ officiel de la tentative. Durant le voyage dans le sens ouest-est, deux avions, le Boston et le Seattle furent perdus, mais les deux autres, le Chicago et le New Orleans réussirent à revenir à leur point de départ le 28 septembre suivant après 371 h et 11 min de vol. Le parcours de 44.800 km fut accompli en 175 jours.

1925 Record de distance

Deux Français, Arrachart et Lemaitre, à bord d’un Bréguet-Renault 19A2 doté d’un nouveau moteur Renault 480 CV réalisent un vol, sans escale, d’Étampes à Villa-Cisneros dans le Sahara Espagnol. Soit 3166 km en 24 heures et 30minutes. Premier record du monde homologué de vol sans escale en ligne droite. Le lendemain, ils se posent à Dakar, ayant ainsi effectué 4.800 kilomètres en seulement deux étapes. Breguet 19

1927 Conquête de l'Atlantique-Nord.

Oiseau Blanc L'Amérique et l'Europe n'ont toujours pas été reliées. En 1926 Fonck l'a tenté mais ce fut un échec. Le 8 Mai 1927 deux Français, Nungesser et Coli, sur leur avion l' "Oiseau-Blanc", décollent du terrain du Bourget à Paris pour atteindre l'Amérique. Mais ils disparaissent en mer. Cette disparition de l'Oiseau blanc est considérée comme l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation. Toutefois, plusieurs enquêtes effectuées à partir des années 1980 laissent supposer que l'Oiseau blanc aurait atteint Terre-Neuve et se serait écrasé sur cette île ou vers Saint-Pierre-et-Miquelon, ou encore près de la côte du Maine, aux États-Unis.

1927 Conquête de l'Atlantique-Nord.

Le 21 Mai 1927 Charles Lindberg prend son envol à bord du Spirit of St. Louis de l'aérodrome Roosevelt de Long Island, près de New York, il atterrit le 21 mai à 22 h 22 (heure de Paris) à l'aéroport du Bourget en Seine-Saint-Denis (France) devant près de 200 000 spectateurs. Il a volé 33 heures 30 minutes et parcouru une distance de 5 780 km environ, soit une moyenne d'environ 172 km/h. Son avion, un Ryan baptisée le Spirit of Saint-Louis, est une merveille de technique. Il est équipé de toute l'instrumentation moderne, notamment d'un gyroscope, d'un contrôleur de vol, d'un indicateur de vitesse et d'un altimètre. Lindberg dispose aussi d'un périscope car dans sa cabine il n'a aucune visibilité. . Spirit of Saint Louis

1927 Tour du monde

Breguet19GR Les 14 et 15 octobre 1927, Costes et Le Brix, à bord d'un Breguet 19 GR baptisé Nungesser et Coli, effectuent la première traversée sans escale de l'Atlantique Sud entre Saint-Louis du Sénégal et Natal au Brésil. Les Français continuent leur voyage en parcourant toute l’Amérique du Sud, puis relient New York à San Francisco, où ils font embarquer leur appareil pour rejoindre Tokyo. De là ils gagnent Paris, où ils reçoivent un accueil triomphal, le 14 avril 1928 après avoir parcouru 57 000 km en 39 escales.

1929 Conquête de l'Atlantique-Nord New-York - Espagne

Le 13 juin 1929, Jean Assollant, René Lefèvre et Armand Lotti réalisent la première traversée française sans escale de l’Atlantique Nord à bord de l'Oiseau Canari, avion dérivé du Bernard-Hubert 190T. La traversée s'est effectuée d’Old Orchard Beach (Maine) au nord de Boston jusqu'à Oyambre, près de Comillas (Cantabrie, Espagne), constituant un record du plus long trajet au-dessus d'un océan (5 900 kilomètres) Oiseau Canari

1930 Conquête de l'Atlantique-Nord d'Est en Ouest.

Breguet SuperBidon Le 1 septembre 1930, la météorologie étant favorable sur l’Atlantique, les deux aviateurs décident de tenter la traversée à bord du Bréguet XIX Grand Raid baptisé « Point d'Interrogation ». L'appareil pesant 6 400 kilos, chargé de plus de 5 000 litres d'essence, roula environ 4 200 mètres, avant de décoller vers 10 heures. Après avoir passer les côtes anglaises puis irlandaises, ils affrontent une perturbation qui ralentit considérablement leur vitesse sol. Après une nuit difficile l’avion passe la baie de Halifax et se pose à Curtiss Fielf, aérodrome de New York. Le parcours sera effectué en 37H 14 min et l'accueil à New york sera à la hauteur de leur exploit.

NAISSANCE DE L'AVIATION MARCHANDE ET DES COMPAGNIES AERIENNES

1911 Lignes Paris- Londres

Le 10 octobre 1909, Louis Blériot dépose les statuts d’une compagnie de transport, la Compagnie Générale Trans-aérienne (CGT). Elle fut la première compagnie aérienne française. Le 12 Avril 1911 Pierre Prier, chef pilote de l'école Blériot à Londres, fait le premier vol de Paris (Issy-les-Moulineaux) à Londres (Hendon). Ce fut le premier service aérien sans escale entre Londres et Paris. Prier pilotait un monoplan Blériot avec un moteur Gnome de 50 chevaux, et a fait le voyage en trois heures et cinquante-six minutes. La CGT a alors commencé des vols hebdomadaires aller-retour entre Londres à Paris d'Avril à Octobre de chaque année,transportant du courrier et des petits objets (catalogues, pièces de mécanique etc...). Bleriot XI bis

1913 Compagnie Générale Trans-aérienne

Astra CM La Compagnie Générale Trans-aérienne appartenant maintenant à Henry Deutsch de la Meurthe, a commencé le 22 Mars 1913 des vols réguliers de transport de passagers. Un Hydravion Astra CM transportait deux passagers, aller retour Cannes à Nice. Le 29 Mars 1913, le service a été étendu à Monte-Carlo.

1919 Lignes postales Casablanca - Dakar

D'abord sous le nom de Société des lignes Latécoère en 1918, puis de Compagnie générale d'entreprises aéronautiques (1921-1927), une ligne aérienne transatlantique consacrée au service postal mais aussi au transport de passagers, commence à se réaliser. Le 1er septembre 1919, Didier Daurat lance lui-même vers Barcelone le premier tronçon de Toulouse Casablanca. Successivement, Alicante, Malaga ouvrir la route du Maroc, Rabat et enfin Casablanca. Le tronçon Casablanca Dakar fut ouvert en 1926, avec cinq escales : Agadir, Cap-Juby, Villa Cisneros, Port-Étienne, Saint-Louis du Sénégal. Casablanca

1919 KLM

Ligne DH 16 La KLM (en néerlandais, la Koninklijke Luchtvaart Maatschappij, littéralement la Compagnie Royale d'Aviation) est la compagnie aérienne nationale néerlandaise, créée le 7 octobre 1919 à Amsterdam, ce qui en fait la plus vieille compagnie aérienne dans le monde. Le 17 mai 1920 KLM inaugure son premier vol entre les aéroports de Croyton (à Londres) et d'Amsterdam en transportant sur un Airco DH 16 (photo) des journalistes anglais et néerlandais. La K.L.M. débute son activité en 1920 avec des avions et pilotes britanniques. Lorsque l’ingénieur Anthony Fokker la rejoint en 1921 et elle utilisera dès 1924 des appareils hollandais.

1919 Avianca

C'est la plus ancienne compagnie aérienne en activité sur le continent américain et, juste après KLM. Le 5 décembre 1919 un groupe de 5 Colombiens et 3 Allemands fondèrent la Sociedad Colombiana-Alemana de Transportes Aereos ou SCADTA. Les premiers vols réguliers eurent lieu en septembre 1921, des Junkers F 13 à flotteurs (photo) assurant la liaison entre le port de Barranquilla et Girardot. Junkers F13 Flotteurs

1920 Quantas

Avro 504K Fondée le 16 novembre 1920 comme « Queensland And Northern Territory Aerial Services Limited », elle fut rapidement appelée Qantas et adopta ce nom officiellement. Le vol inaugural, entre Charleville et Cloncurry, eut lieu le 2 novembre 1922 sur un Avro 504K (photo). De 1926 à 1928, elle construit sept de Havilland DH.50 et un DH.9 à son hangar de Longreach. En 1929, elle commence à desservir Brisbane. En 1931, elle vole entre Brisbane et Darwin transportant du courrier. En 1934, elle change de nom et devient Qantas Empire Airways.

1924 Delta Airlines

La compagnie aérienne Delta Air Lines est basée à Atlanta. La compagnie fut créée en 1924. Il existait alors une petite entreprise d’épandage aérien située à Macon, en Géorgie, qui avait pour nom Huff Daland Dusters. Cette entreprise a étendu ses activités au Pérou, avant d’ouvrir la première liaison aérienne de courrier et passagers sur la côte ouest de l’Amérique du Sud. Un an après le rachat par Delta Air Lines de Huff Daland Dusters, le premier vol commercial entre Jackson (Mississipi) et Dallas a été inauguré le 17 juin 1929 sur un appareil Travel-Air S-600B (photo). Travel Air S600

1923 Sabena

Goliath 3 En 1919, le SNETA (Syndicat national pour l’étude du transport aérien) envisage la création de lignes commerciales en Europe et en Afrique.En 1920 le projet devient réalité avec le lancement d’une flotte aérienne constituée d’appareils militaires reconvertis en transporteurs civils. Fort des succès engendrés lors de cette première étape, le SNETA favorise l’adoption par le gouvernement belge d’un projet de création d’une compagnie nationale chargée de reprendre l’héritage aérien présent et de le développer. Ainsi la Sabena est créée le 23 mai 1923.

1924 Imperial Airways

Imperial Airways fut la première société de transport long courrier britannique qui opéra entre 1924 à 1939 sur le réseau européen, mais surtout sur les routes de l'Empire vers l’Afrique du Sud, l'Inde et l'Extrême-Orient, y compris la Malaisie et Hong Kong. Du 16 novembre 1925 au 13 mars 1926, Alan Cobham effectua un vol d'étude sur le tracé à partir du Royaume-Uni vers le Cap (Afrique du Sud) et retour sur un de Havilland DH.50J (photo). Le 30 juin 1926 Alan Cobham quitte Rochester sur le même avion pour ouvrir la route vers Melbourne, et arrive le 15 août. Il quitte Melbourne le 29 août et après avoir parcouru 45 000 km en 78 jours et 320 heures de vol, il remonta la Tamise jusque Westminster le 1er octobre. DeHavilland DH 50j

1926 American Airlines

DH 4 Biplan Au matin du 15 Avril 1926, un jeune aviateur du nom de Charles A. Lindbergh chargeait un sac de courrier dans son petit biplan DH-4 (photo) et décollait de Chicago pour rallier Saint-Louis. Le même jour, Lindbergh et deux autres pilotes convoyaient 3 chargements de courrier de Saint-Louis vers Chicago. A cette époque, Lindbergh était chef pilote pour la Robertson Aircraft Corporation, basée dans le Missouri, qui était la deuxième compagnie d'aviation à être sous contrat avec les services postaux US. C'était l'une des nombreuses petites compagnies qui allaient par la suite être consolidée à partir de 1929. En 1930, les compagnies filiales d'Aviation Corporation ont été regroupées pour former American Airways, Inc. En 1934, American Airways était rebaptisée American Airlines, Inc.

1926 United Airlines

Dès 1926, Varney Air Lines, fondée par Walter Varney, emporte le premier marché aéropostal et devient la première compagnie au monde opérant des vols réguliers sur Swallow J-5 (photo). En 1927 William Boeing, fondateur de la compagnie Boeing Air Transport, rachète plusieurs petites compagnies dont Varney et à la suite de la fusion avec Pratt & Whitney forme UATC, United Aircraft and Transport Association. En 1934, la compagnie se scinde en trois entités : United Aircraft (la future United Technologies) ; Boeing Airplane Company ; United Airlines. Swallow J5

1926 Pan American World Airways

Sikorsky S42 Pan Am fut fondée en 1926 par John K. Montgomery, président, et Richard B. Bevier, vice-président, comme desserte aérienne de Key West (Floride) à La Havane (Cuba). Ils décidèrent d'étendre le réseau de Pan Am à travers l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud. A la fin des années 1920 et au début des années 1930, Pan Am racheta de nombreuses compagnies, en activité ou en faillite, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. A la fin de l'année 1929, Pan Am put proposer des vols descendant le long de la côte ouest de l'Amérique du Sud vers le Pérou. L'année suivante, Pan Am acheta la ligne New York-Rio-Buenos Aires, s'offrant une ligne maritime le long de la côte est de l'Amérique du Sud, vers Buenos Aires, en Argentine, et à l'ouest vers Santiago, au Chili.

1926 Lufthansa

La compagnie fut fondée dès 1926 en Autriche à la suite de la fusion de deux compagnies allemandes : la Deutsche Aero Lloyd et la Junkers Luftverkehr. Le nom initial de la compagnie fut à l'origine Deutsche Luft Hansa Aktiengesellschaft avant d'être rebaptisée en Lufthansa. En janvier 1928, la jeune compagnie inaugure la liaison quotidienne Marseille - Barcelone avec deux hydravions Rohrbach (photo), qui donnera naissance à terme à une ligne reliant Madrid et Budapest. Rohrbach

1927 Iberia

Rohrbach Roland Iberia Líneas Aéreas de España est la compagnie aérienne nationale espagnole. C'est l'une des plus anciennes compagnies aériennes européennes. Fondée le 28 juin 1927, elle effectue son premier vol commercial entre Madrid et Barcelone, le 14 décembre 1927. Iberia cesse ses activités dès le mois de mai 1929. Toutefois, la marque « Iberia » reste protégée, car enregistrée, bien que ses appareils et son réseau de routes aériennes passent aux mains de la CLASSA, devenue un monopole de fait contrôlé par l'État. En 1937 la société Iberia est réactivée et va être chargée d'établir, en 1939, une ligne entre Madrid et Lisbonne.

1929 Polskie Linie Lotnicze LOT

En 1928 la division de l'aviation civile du ministère des transports polonaise décide de dissoudre toutes les compagnies aériennes privées et le 28 décembre 1928, une compagnie publique nationale remplace ces compagnies : la Linie Lotnicze LOT. Le 1er janvier 1929, débutent les vols de LOT. Le nom de la société est complété par l'adjectif polonais. Les premiers avions utilisés étaient des Junkers F13 (photo) et Fokker F.Vlla/1m. Les premiers vols internationaux (à Bucarest) débutent le 1er avril 1930. Junkers F13

1930 Ligne postale atlantique sud.

Laté 28 En mai 1930 Jean Mermoz traverse l'Atlantique-Sud à bord d'un Laté 28, baptisé Comte-de-La-Vaulx. Il est assisté par par le navigateur Dabry et le radio Gimié. Réceptionnant 100 kilo de courriers à Saint Louis du Sénégal venant de Toulouse pour l'acheminer à Natal au Brésil. Au terme d’un vol de 3 450 kilomètres, qui a alors duré 21 heures et 15 minutes la première liaison aéropostale transatlantique, entre l’Europe et l’Amérique du Sud est effectuée.

1931 Swissair

Swissair est fondée en 1931 par Balz Zimmermann et Walter Mittelholzer, avec la fusion de Balair et Ad Astra Aero. En 1932, elle est la première compagnie européenne à mettre en service des monomoteurs de construction américaine, du type Lockheed Orion (photo). En 1934, elle innove au niveau européen en engageant les premières hôtesses de l’air. Les huit lignes développées sont des dessertes européennes: Budapest, Amsterdam, Berlin, Prague, Paris, Lyon, Lucerne et Cherbourg. Lockheed Orion

1932 Aeroflot

Antonov 14 Le 1er mai 1922, la première ligne aérienne internationale est ouverte Moscou-Königsberg-Berlin par la compagnie Dobrolet. Le 15 juillet 1923, la première ligne intérieure régulière est ouverte entre Moscou et Nijni Novgorod. L'Aeroflot est le résultat de la fusion le 1er février 1932 des trois premières compagnies créées en URSS dans les années 1920 : Dobrolet (Russie), Ukrvozdoukhpout (Ukraine) et SakAvia (Caucase).

1933 Air France

Après la guerre, une multitude de compagnies aériennes se créent. Certaines vivent à peine deux ans et disparaissent ou sont rachetées par une autre compagnie. A la fin des années 1920, alors que la plupart des pays se sont déjà dotés de grandes compagnies nationales, le marché aéronautique français reste atomisé et fragilisé par la Grande Dépression. L'Etat, afin de garder son prestige dans l'aéronautique et d'assurer son potentiel d'avions de guerre, subventionne largement mais inégalement les compagnies françaises pas assez rentables. Dans ce contexte économique, le Parlement français vote une loi de fusion des 4 compagnies principales du transport aérien français. Les quatre compagnies fusionnées (Air Orient, Air Union, la CIDNA et les lignes Farman) forment le 19 mai 1933 la SCELA, Société centrale pour l'exploitation des lignes aériennes. Le 31 mai 1933, la SCELA rachète les actifs de l'Aéropostale. Le 30 août, les statuts d’Air France sont officiellement déposés au tribunal du greffe de commerce et sa création est sanctionnée par une assemblée générale constitutive.

Organigram AF



Image Haut de page