NORMES DE CERTIFICATIONS

LES DIFFÉRENTES VITESSES GROS AVIONS


Vitesses associées au décollage

VSR
Vitesse de référence de décrochage, est une vitesse conventionnelle définie par le postulant. Elle ne peut être inférieure à la vitesse de décrochage équivalente à 1-g.
VMU
Vitesse à laquelle et au-dessus de laquelle l'avion peut quitter le sol sans danger et poursuivre le décollage. Les vitesses VMU doivent être choisies par le postulant dans toute la plage des rapports poussée/poids à certifier..
VMC
Vitesse à laquelle, lorsque le moteur critique est mis en panne, il est possible de contrôler l’’avion soit avec un dérapage nul, soit avec une inclinaison inférieure de 5°. VMC ne peut excéder 1,13 VSR
VMCG (Vitesse minimale de contrôle au sol)
Vitesse à laquelle, en cas de panne du "moteur critique", il est possible de contrôler l'avion en utilisant uniquement les commandes aérodynamiques principales, sans utiliser la direction de la roulette de nez.
VEF
Vitesse à laquelle le moteur critique est supposé tomber en panne. VEF doit être choisie par le postulant, mais ne peut pas être inférieure à VMCG .
V1
Vitesse choisie par le postulant. C'est la vitesse maximale pendant le décollage à laquelle le pilote doit prendre la décision de poursuivre le décollage ou d'effectuer une accélération-arrêt pour arrêter l'avion dans la distance restante de la piste.
V1 doit être établi en fonction VEF et être supérieur à VMCG et inférieur à VR.
VR
Vitesse à laquelle le pilote tire sur le manche pour afficher l'assiette désirée de montée.
VR ne doit pas être inférieure à 1.05 VMC ni à V1 et permettre d'atteindre V2au plus tard au passage d'une hauteur de 35ft au-dessus de la surface du décollage. VR à également une influence sur VLOF.
VLOF
Vitesse à laquelle l’’avion quitte le sol, la sustentation étant assurée.
VLOF doit être supérieure ou égale à 1.10 VMU dans la condition tous moteurs en fonctionnement et non inférieure à 1.05 VMU déterminée au rapport poussée/poids correspondant à la condition un moteur hors fonctionnement.
V2
Vitesse conventionnelle ne doit pas être inférieure à V2min.
V2min
Vitesse conventionnelle ne doit pas être inférieure à :
- 1,13 VSR pour les avions bimoteurs et trimoteurs à turbopropulseurs et à moteurs à pistons et pour les avions à turboréacteurs sans aménagements pour l'obtention d'une réduction sensible de la vitesse de décrochage motorisé, un moteur en panne.
- 1,08 VSR pour les avions à turbopropulseurs et à moteurs à pistons avec plus de trois moteurs et pour les avions à turboréacteurs avec aménagement pour l'obtention d'une réduction sensible de la vitesse de décrochage motorisé, un moteur en panne.
- 1,10 VMC
VFTO
Vitesse corrigée, doit être choisie par le demandeur pour fournir au moins la pente de montée exigée par la réglementation mais ne doit pas être inférieure à 1,18 VSR.

Vitesses associées à l'atterrissage

VMCL
Vitesse minimale de contrôle lors de l'approche et de l'atterrissage avec tous les moteurs en fonctionnement, c'est la vitesse au cours de laquelle, lorsque le moteur critique tombe soudainement en panne, il est possible de maintenir le contrôle de l'avion avec ce moteur en panne, et de garder un vol rectiligne avec une inclinaison inférieure ou égale à 5 degrés.
VMCL-2
Pour les avions à trois moteurs ou plus, c'est la vitesse minimale de contrôle pendant l'approche et l'atterrissage avec un moteur critique en panne, à cette vitesse lorsqu'un second moteur critique tombe soudainement en panne, il est toujours possible de maintenir le contrôle de l'avion avec les deux moteurs en panne, et de garder le vol rectiligne avec une inclinaison inférieure ou égale à 5 degrés.
VSR0
Vitesse de décrochage en configuration atterrissage. (Train sorti et hypersustentateurs en position atterrissage).
VSR1
Vitesse de décrochage de référence en configuration spécifique.
Exemple: Train rentré et hypersustentateurs en position approche.
VREF
Vitesse corrigée en approche au passage des 50ft en configuration atterrissage. Elle doit être supérieure ou égale à 1,23 VSR0.

LES DIFFÉRENTES VITESSES COMMUTER

Vitesses associées au décollage

VS
Vitesses de décrochage ou vitesse constante minimale de vol (CAS ) à laquelle l'avion est contrôlable.
VMU
Vitesse à laquelle et au-dessus de laquelle l'avion peut quitter le sol sans danger et poursuivre le décollage. Les vitesses VMU doivent être choisies par le postulant dans toute la plage des rapports poussée/poids à certifier..
VMC
Vitesse à laquelle, lorsque le moteur critique est mis en panne, il est possible de contrôler l’’avion soit avec un dérapage nul, soit avec une inclinaison inférieure de 5°. VMC ne peut excéder 1,13 VSR
VMCG (Vitesse minimale de contrôle au sol)
Vitesse à laquelle, en cas de panne du "moteur critique", il est possible de contrôler l'avion en utilisant uniquement les commandes aérodynamiques principales, sans utiliser la direction de la roulette de nez.
VEF
Vitesse corrigée à laquelle le moteur critique est supposé tomber en panne. VEF doit être choisie par le demandeur, mais ne peut pas être inférieure à 1.05 VMC ou au choix du postulant pas inférieur VMCG .
V1
Vitesse corrigée choisie par le postulant. C'est la vitesse maximale pendant le décollage à laquelle le pilote doit prendre la décision de poursuivre le décollage ou d'effectuer une accélération-arrêt pour arrêter l'avion dans la distance restante de la piste.
V1 doit être inférieure à VEF plus la vitesse acquise avec le moteur critique en panne pendant l'intervalle de temps entre l'instant où le moteur critique est en panne et l'instant où le pilote reconnaît et réagit à la panne moteur.
VR
Vitesse à laquelle le pilote tire sur le manche pour afficher l'assiette désirée de montée.
VR ne doit pas être inférieure à la plus grande de des données suivantes:
- à 1.05 VMC
- à 1.10 VS1
- à V1 et permettre d'atteindre V2 au plus tard au passage d'une hauteur de 35ft au-dessus de la surface du décollage.
V2
Vitesse conventionnelle ne doit pas être inférieure à V2min.
V2min
Vitesse conventionnelle ne doit pas être inférieure à 1,10 VMC ni inférieure à 1.20 VS1 avec un moteur en panne.

Vitesses associées à l'atterrissage

VS1
Vitesse de décrochage de référence en configuration spécifique.
VSO
Vitesses de décrochage en configuration atterrissage
VREF
Vitesse corrigée en approche au passage des 50ft en configuration atterrissage. Elle doit être supérieure ou égale à 1,05 VMC et 1,3 VSO .

Image Suite