INSTRUMENTS MOTEURS

SYNCHRONISATION DES HÉLICES



Introduction

Sur les avions à hélices multimoteurs le nombre de tours/minute sur tous les moteurs doit être identique pour plusieurs raisons :
- symétrie des tractions ;
- introduit un déphasage angulaire entre les pales des moteurs afin de réduit le niveau vibratoire pour minimiser le bruit généré en cabine ;
- diminuer les risques de fatigue structurale.

Synchroscope

Ce dispositif est basé sur la mesure des régimes de rotation des hélices et sur la position relative des pales. Chaque hélice est dotée d'un tachymètre électronique dont l'engrenage est doté d'une dent plus longue afin de fournir un top de référence. Chaque tachymètre délivre un signal de régime et de phase. Ces deux signaux sont comparés dans un boîtier électronique. Si ces deux signaux ne sont pas identique, le régime du régulateur hélice du moteur le plus rapide sera modifié pour changer le calage de l'hélice. Par mesure de sécurité ce dispositif limite les modifications de calage à 1 à 2% du régime de l'hélice, afin que le régulateur puisse jouer normalement son rôle dans certaines phases de vol ( décollage, remise de gaz etc..).
Si l'écart de régime entre les hélices est trop important, c'est l'équipage qui devra manuellement avec la manette hélice réguler le régime après avoir identifié l'hélice la plus rapide.
En pratique le moteur N°1 est pris comme référence et alimente tous les rotors des synchroscopes. Les alternateurs des moteurs N°2, N°3, N°4 alimentent les stators des synchroscopes N°2, N°3, N°4. Sur un quadrimoteur, il y a donc trois synchroscopes.

Synchroscope sur bimoteur

Synchroscope

Principe de fonctionnement

Si les vitesses N1 et N2 sont égales, l'aiguille est immobile.
Si N2 est supérieur à N1 , l'aiguille tourne dans le sens horaire ( FAST )
Si N2 est inférieur à N1 , l'aiguille tourne dans le sens anti-horaire ( SLOW )

Synchro Photo

Image Suite